•  

    Dans un premier temps il est essentiel d'avoir dans son jardin des arbustes à baies comme le pyracantha, le cotoneaster, l'aubépine, le prunellier le troène ou le chèvrefeuille.
    Une règle doit être respectée si on veut nourrir les oiseaux en hiver. Il faut les nourrir uniquement en période de gel et continuer les apports jusqu'à la fin de l'hiver.

     

     

     

     

     

      

     


         Vous pouvez aussi :

    • Suspendre des boules de graisses.
    • Epandre des mélanges de graines au sol.
    • Apporter dans un contenant des graines de tournesol.
    • Pensez également à leur apporter de l'eau pendant les périodes de gel. 
    • Quelques exemples de mangeoires glanées sur le net...

     

       

       

      • Fixer un abreuvoir à au moins 1m 50 du sol pour éviter les attaques de
      • félins.
      • N'ajouter jamais de sel dans la nourriture ou dans l'eau pour l'empêcher de geler. Le sel est néfaste pour les oiseaux.
      • Ne confondez pas mangeoire et nichoir. Ces derniers seront posés à partir du mois de février.

       

       

       

      • .

       

      Conseils recueillis dans la revue RUSTICA.

      Photos provenant du net...

      Bonne semaine.

       

       

       

       

       

       

       

      Pin It

      4 commentaires
    • Avant de  quitter 2017, voici quelque vues du jardin cette année.

       

       

      Bye bye 2017.....

       

      Le jardin en Février avec le camélia en fleurs et le mimosa du voisin en arrière plan.

       

      Bonne Année 2018.

       

      les fleurs d'hiver avec les héllebores, la bruyère et les Amaryllis.

       

      Bonne Année 2018.

       Au début du printemps c'est le tour des jacinthes, iris, muscaris.

       

       

      Bonne Année 2018.

       Des iris  de toutes les couleurs.

       

      Bonne Année 2018.

      Puis c'est le tour des tulipes qui prennent la relève.

       

       

      Bonne Année 2018.

       

       Un été de roses...elles n'ont pas démérité.

       

       

      Bonne Année 2018.

       Les rosiers se mélangent aux vivaces.

       

       

      Bonne Année 2018.

       

      Des heuchères, hostas, graminées du japon, crassulacées  qui se succèdent tout au long de l'été...

       

      Bonne Année 2018.

       

      En septembre le jardin et les massifs sont encore verts...et les abélias de la haies fleurissent de plus belle.

       

      Bye bye 2017.....

      Avec l'automne ce sont de belles couleurs cuivrées qui apparaissent comme celle du Cotinus en octobre .

       

      Bonne Année 2018.

       

      En novembre le Weigelia et les spirées prennent une belle couleur dorée.

      Bye bye 2017.....

       

      Et en décembre le jardin s'endort...

      A l'année prochaine.

       

       

      Bye bye 2017.....

       

       

       

      Pin It

      6 commentaires
    • Quand nous sommes arrivés ici en 2004 il n'y avait pas de massifs dans le jardin...les anciens propriétaires n'étaient pas fan de jardinage....Petit à petit  nous avons planté des haies et ensuite il a fallu défricher des endroits du jardin où se mêlaient des racines et du lierre ...

      Je n'ai pas beaucoup de photos car je n'avais pas d'APN à cette époque. Voici quelques clichés qui montrent le travail que nous avons fait, avec bonheur je dois le dire. 

       

      LE JARDIN avant...

       

      Printemps 2008.

      Une idée du massif à l'est, nommé massif Weigélia car nous avons planté cet arbuste en premier, avec les spirées et bruyères en bordures. depuis tout a bien poussé.

       

      LE JARDIN avant...

       

      Eté 2009.

      Nous y avons rajouté un Camélia, un Cotinus , des rosiers Léonard Berstein (à gauche) et le palmier sur la pelouse.

       

      LE JARDIN avant...

       

      Eté 2010...le Weigélia est en fleurs.

       

       

      LE JARDIN avant...

       

      Eté 2017...le massif est bien fourni et le palmier a grandi.

       

      LE JARDIN avant...

       Eté 2009.

      La plate bande coté maison avec ses Rosiers et Lys.

       

      LE JARDIN avant...

       Eté 2017. 

      J'ai du faire du ménage dans ce massif, aux rosiers j'ai rajouté des vivaces comme les Heuchères et j'ai planté des azalées pour avoir des fleurs au printemps...

       

      Evolution du jardin.

       En février apparaissent les primevères et bulbes de jacynthes et muscaris...

       

      Evolution du jardin.

      Puis ensuite c'est le tour des Azalées, Heuchères et Héllebores.

       

       

      LE JARDIN avant...

       

      Plate bande au sud - Printemps 2009.

      On a fait faire une bordure en ciment par le maçon...Au fil des ans j'ai rajouté des vivaces comme les Heuchères ( j'aime bien ces plantes, j'en ai mis partout, je les boutures au printemps).

      J'ai planté aussi  en bordure des Bruyères d'hiver qui ont bien poussé. Et l'automne dernier j'ai rajouté des Rosiers.

       

      Evolution du jardin.

       Printemps 2016

       

      LE JARDIN avant...

       Eté 2017.

      Bonne semaine à tous.

       

      Evolution du jardin.

       

      Pin It

      6 commentaires
    •  Restrospective sur les arbres du jardin...

      En 2005 nous avons planté un Weigelia qui a poussé très vite et orne le massif qui se trouve à l'est du jardin et nous sépare de notre voisin....cet arbuste qui vient d'extrême orient a une stature qui  oscille entre 1m20 et 2m50.

      Voici quelques vues de cette arbuste dans le  jardin.

       

      Le Weigelia.

       Printemps 2016.

       

      Le Weigelia.

       Mai 2017

       

      Le Weigelia.

       Juillet 2017

      A partir du moi de mai il fleurit abondamment de petites fleurs panachées roses et blanches. 

       

       Fleurs de weigelia.

       

      Le Weigelia.

       Notre Weigelia en fleurs en juillet.

       

      Le Weigelia.

       Au mois d'aout 2017...il est paré de feuillage vert clair.

       

      Le Weigelia.

      En septembre 2017.

      Sa culture est très facile, il supporte tous les sols...les températures basses en hiver et chaudes en été ( il faut l'arroser une fois par semaine).

       

       

      Le Weigelia.

       En Novembre 2017...il a pris une belle couleur orangée.

       

      Le Weigelia.

       Gros plan..à droite la Spirée  et devant les bruyères.

      En ce moment nous avons des températures légèrement négatives le matin mais qui remontent à +8° dans l'après midi avec le soleil.

      Bonne semaine à tous.

       

       

      Le Weigelia.

       

       

      Pin It

      7 commentaires
    • En près de cinquante-cinq ans, David Austin a donné naissance à une exceptionnelle lignée de 234 roses, belles et odorantes comme les anciennes, robustes et remontantes comme les modernes. Avec son fils David et son petit-fils Richard, il a aussi constitué un clan incroyable à la gloire de ces fleurs. Portrait de famille.

       

       

       

      Source: Externe

       

      Chaque jour, après l'heure de la sieste et avant celle du thé, un vieux monsieur et son chien franchissent un mur de briques rouges par une porte verte. L'homme, en veste de tweed, porte un chapeau de paille qui abrite du soleil son regard bleu pervenche.  Nous sommes à Albrighton, au nord de Birmingham, deuxième ville du Royaume-Uni, au cœur du vert Shropshire et de la célèbre roseraie Austin. L'animal et son maître avancent à un train de sénateur, l'un, outil en main, coupant des fleurs, l'autre le regardant avec, dans ses yeux d'hématite, un amour infini.

       

       

       

      Ses roses ont le parfum et la forme des roses anciennes, roses galliquesDamas ou albas, mais avec la floraison continue des roses modernes, hybrides de thé ou floribunda.

      En croisant des variétés anciennes, particulièrement parfumées, avec des hybrides de théet des floribundas, bien remontants et disposant d'une vaste gamme de coloris, il produit sa première rose, 'Constance Spry' en 1961, puis 'Chianti' et 'Shropshire Lass' en 1967 et 1968. David Austin réussit en 1969 la synthèse entre la « rose ancienne » et la « rose moderne ».

       

       

       

      Par la suite, il a créé des variétés de rosiers remontants dont 'Wife of Bath' et 'Canterbury' (en l'honneur de l'écrivain Geoffrey Chaucer). Et les roses David Austin ont commencé à connaitre le succès, le plus important de la fin du xxe siècle. David Austin garde pour but la création de roses modernes qui conservent le parfum des roses anciennes, on les appelle « les roses anglaises ».

       

       

       

       

      Bien que n'étant pas reconnues officiellement sous l'appellation « roses anglaises » ou « roses David Austin », par la Royal National Rose Society et l'American Rose Society, c'est sous ce nom qu'elles sont classées chez les pépiniéristes, horticulteurs, dans les catalogues et les publications.

      Depuis sa fondation en 1969, la firme « David Austin Roses » à Albrighton, près de Wolverhampton, a créé plus de 190 rosiers, souvent aux noms d'Anglais célèbres et en particulier Shakespeare.

       

       

      Les roses de David Austin

       

       Rose Lady Emma Hamilton.

       

       

       

       

       

      Rosier Port Sunlight.

       

       

       

      Rose Graham Thomas.

       

       

      Source: Externe

      Rosier Abraham Darby.

       

      En 2003, David Austin reçoit les médailles de la Royal Horticultural Society et de la Royal National Rose Society. Il a aussi été honoré pour la création de la Garden Centre Association en 2004.

      Pour en savoir plus allez ICI.

       

      Les roses de David Austin

       

      Pin It

      8 commentaires



      Suivre le flux RSS des articles
      Suivre le flux RSS des commentaires