• Après le mois de janvier très pluvieux , février est un mois plus sec et plus froid.

     Une vague de froid a sévi au début du mois, mais la douceur et la pluie sont revenues ce week end.

     

    Février 2018

    Quelques fleurs au jardin en Février.

     

    Février 2018

    Février 2018

     Les Bruyères...il y en a beaucoup dans le jardin.

     

    Février 2018

     Ici à coté des héllebores.

     

     

    Février 2018

     Quelques Héllebores dans les massifs.

     

    Février 2018

     

     

    Février 2018

    Des narcisses Paperwhite dans un pot d'Agapanthe.

    Merci Marithé pour le nom...

     

    Février 2018

     Un Amaryllis blanc dans la maison.

     

    Février 2018

     

    Un bouquet d'Héllebores et de Camélia.

    Bonne semaine à tous.

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  Nous avons eu beaucoup de pluie en janvier, à tel point qu'un lac s'est formé dans le jardin, voir ci dessous :

     

    Le Camélia.

     

     

    Le Camélia.

     

     

    En ce moment le camélia est en pleine floraison. C'est un arbuste au feuillage persistant qui fleurit de décembre à mars. C'est une plante de terre de bruyères.

    Il fait partie de la famille des Théacées.

     

    Le Camélia.

    Le 15 janvier 218.

     

    Le Camélia.

     

    Le 26 janvier 2018.

     

    La multiplication se fait par boutures de feuilles ou tiges semi ligneuses des pousses de l'année entre aoùt et octobre...

    Il faut l'arroser en été en période  de sécheresse. On peut le cultiver en pot aussi.

    Quelques photos du camélia du jardin:

     

    Le Camélia.

     

    Le Camélia.

    Le Camélia.

     Bonne semaine à tous...

     

    Le Camélia.

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Même lorsqu'on connait bien les plantes, leurs noms nous paraissent étranges et obscurs. Pourtant, les botanistes n'ont pas nommé les végétaux au hasard : bien souvent, le nom vernaculaire et le nom latin font référence à la forme, la couleur ou l'utilité de l'espèce. Parmi leurs influences, les noms de fleurs inspirés par les animaux sont très fréquents. Voici un florilège des plus surprenants et des plus poétiques.

     
     

    Le myosotis



    Le myosotis est une vivace de la famille des Boraginacées. On la reconnait à ses petites fleurs généralement bleues ou blanches. Elle se cultive très facilement.
    • Le nom d'animal : myosotis vient du grec mus, qui signifie souris et de otos, qui signifie oreille. Elle doit son nom scientifique traduisible par "oreille de souris" à la forme de ses minuscules pétales.

     

     

    L'ophrys


    L'ophrys est une orchidée terrestre, c'est-à-dire qu'elle possède des racines et peut être plantée. Elle est reconnaissable par le labelle, son troisième pétale, à la forme caractéristique.
    • Les noms d'animaux : si l'ophrys ne produit pas de nectar pour attirer les pollinisateurs, elle use d'un tout autre stratagème : son labelle imite les insectes. Ainsi, on trouve des ophrys-mouche, abeille, bourdon et bien évidemment l'ophrys-araignée, impressionnante de similitude.

     

    La tulipe perroquet

     

    Il s'agit d'une vraie tulipe,  mais elle n'est pas tout à fait comme les autres. La tulipe perroquet se distingue par ses pétales froissés aux bords découpés. Elle est du plus bel effet dans les plates-bandes, auxquelles elle ajoute une touche de folie. 

    • Le nom d'animal : facile de comprendre pour quelle raison cette race de tulipe porte le nom de "perroquet" ! Ses couleurs chatoyantes et l'aspect de ses pétales en forme de plume rappellent les ailes de l'oiseau.

     

    L'edelweis.

     

    L'edelweiss est une espèce de vivace montagnarde protégée. Symbole de la Suisse et des Alpes, elle arbore une belle couleur de lait, une forme d'étoile et des pétales laineux. Il en existe des variétés cultivables pour le jardin.

    • Le nom d'animal : bien qu'edelweiss signifie en allemand blanc noble, et qu'on l'appelle souvent l'étoile d'argent, l'edelweiss porte un nom d'animal. Intitulée leontopodium en latin, elle se nomme littéralement "pied-de-lion". L'histoire ne dit pas si c'est à cause de ses pétales poilus.

     

     

    Le muflier

     

    Facilement invasif, le muflier est une vivace d'origine méditerranéenne, et dont le principal atout est sa longue floraison.  Il existe en de nombreuses couleurs et se plait dans toutes les situations.

    • Les noms d'animaux : l'appellation latine, antirrhinum, évoque la ressemblance de la fleur avec un museau. Son premier nom vernaculaire, le muflier, rappelle par sa référence au mufle qu'il s'agit d'une fleur dite "en gueule", à corolle bilabiée. Enfin, sa dénomination la plus connue est bien évidemment la gueule-de-loup, parfois nuancée en gueule-de-lion.

     

     Voir l'article ICI

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires
  •  

    Dans un premier temps il est essentiel d'avoir dans son jardin des arbustes à baies comme le pyracantha, le cotoneaster, l'aubépine, le prunellier le troène ou le chèvrefeuille.
    Une règle doit être respectée si on veut nourrir les oiseaux en hiver. Il faut les nourrir uniquement en période de gel et continuer les apports jusqu'à la fin de l'hiver.

     

     

     

     

     

      

     


         Vous pouvez aussi :

    • Suspendre des boules de graisses.
    • Epandre des mélanges de graines au sol.
    • Apporter dans un contenant des graines de tournesol.
    • Pensez également à leur apporter de l'eau pendant les périodes de gel. 
    • Quelques exemples de mangeoires glanées sur le net...

     

       

       

      • Fixer un abreuvoir à au moins 1m 50 du sol pour éviter les attaques de
      • félins.
      • N'ajouter jamais de sel dans la nourriture ou dans l'eau pour l'empêcher de geler. Le sel est néfaste pour les oiseaux.
      • Ne confondez pas mangeoire et nichoir. Ces derniers seront posés à partir du mois de février.

       

       

       

      • .

       

      Conseils recueillis dans la revue RUSTICA.

      Photos provenant du net...

      Bonne semaine.

       

       

       

       

       

       

       

      Pin It

      5 commentaires
    • Avant de  quitter 2017, voici quelque vues du jardin cette année.

       

       

      Bye bye 2017.....

       

      Le jardin en Février avec le camélia en fleurs et le mimosa du voisin en arrière plan.

       

      Bonne Année 2018.

       

      les fleurs d'hiver avec les héllebores, la bruyère et les Amaryllis.

       

      Bonne Année 2018.

       Au début du printemps c'est le tour des jacinthes, iris, muscaris.

       

       

      Bonne Année 2018.

       Des iris  de toutes les couleurs.

       

      Bonne Année 2018.

      Puis c'est le tour des tulipes qui prennent la relève.

       

       

      Bonne Année 2018.

       

       Un été de roses...elles n'ont pas démérité.

       

       

      Bonne Année 2018.

       Les rosiers se mélangent aux vivaces.

       

       

      Bonne Année 2018.

       

      Des heuchères, hostas, graminées du japon, crassulacées  qui se succèdent tout au long de l'été...

       

      Bonne Année 2018.

       

      En septembre le jardin et les massifs sont encore verts...et les abélias de la haies fleurissent de plus belle.

       

      Bye bye 2017.....

      Avec l'automne ce sont de belles couleurs cuivrées qui apparaissent comme celle du Cotinus en octobre .

       

      Bonne Année 2018.

       

      En novembre le Weigelia et les spirées prennent une belle couleur dorée.

      Bye bye 2017.....

       

      Et en décembre le jardin s'endort...

      A l'année prochaine.

       

       

      Bye bye 2017.....

       

       

       

      Pin It

      6 commentaires



      Suivre le flux RSS des articles
      Suivre le flux RSS des commentaires